Un logement sur mesure pour vos parents âgés

logement

A un âge avancé, de nombreuses personnes se voient dans l’incapacité de faire certains mouvements, d’accomplir certaines tâches ou de se déplacer aisément. Une chute est vite arrivée si l’on n’assainit pas leur environnement. Il faut alors très tôt concevoir un réaménagement dans toutes les pièces de vie pour leur permettre de passer tranquillement leurs vieux jours chez eux, avec un certain confort, tout en restant indépendant.

De plus la personne peut souffrir de troubles visuels, d’incontinence ou avoir des problèmes de locomotion. Il devient impératif de faire des aménagements nécessaires pour leur faciliter la vie.

Quelles modifications faut-il apporter au logement de vos parents retraités ?

Il n’est pas nécessaire de dépenser toute une fortune pour adapter le logement pour les seniors. Toutefois, pour leur offrir un confort optimal certains achats sont importants. Dans un premier temps, essayer de dégager et d’aérer tous les endroits les plus fréquentés par vos aînés, en l’occurrence le salon où il reste longtemps : le sol ou parquet ne doit pas être glissant, les objets usuels doivent être mis en hauteur pour leur éviter d’avoir à trop s’abaisser.

Ensuite dans la chambre à coucher, prévoir un lit avec une bonne hauteur et un bon matelas qui ne lui causera pas de désagréments telles que les courbatures. Dans la cuisine également, il faut qu’il soit en mesure de se déplacer aisément ; cuisine bien rangée, ustensiles à sa disposition, sol non glissant et un bon éclairage (indispensable d’ailleurs pour toutes les pièces). La salle de bain doit aussi être prise en compte.

Tout d’abord, il serait mieux adapté si elle se trouve au rez-de-chaussée et facilement accessible pour lui. Il faut prioriser une douche à une baignoire mais dans le cas où on utiliserait une baignoire, celle-ci doit disposer de barres murales ou tapisserie antidérapante. Il faudrait disposer d’un mitigeur thermostatique pour avoir une eau toujours à bonne température. Les toilettes doivent être assez haute pour une utilisation aisée.

D’autres travaux peuvent également être effectués en fonction du type de logement par exemple l’aménagement des escaliers : l’installation d’un monte-escalier ou d’un ascenseur privatif. La liste des différents travaux est non exhaustive ; il faut adapter le réaménagement par rapport aux besoins de la personne âgée et de votre budget. Toutefois, il est possible de recevoir de l’aide pour adapter le logement pour les seniors.

La téléassistance au service des personnes âgées

Un autre point intéressant à mettre en place dans le logement des seniors et l’installation d’un service de téléassistance. Quel intérêt exactement ? La téléassistance permet d’assurer la sécurité des parents retraités dans leur logement tout en étant loin de ceux-ci. En effet, cette solution existant sous plusieurs formes permettra de prendre contact avec une hotline de personnel qualifié pour apporter une aide en cas d’urgence liée à un malaise, une chute accidentelle ou toute autre problématique nécessitant l’intervention d’un tiers pour secourir le senior.

Ce type de dispositif peut d’ailleurs être activé manuellement, mais aussi automatiquement par la détection de chute d’un individu, pouvant souvent signifier une fracture ou une perte de connaissance à cet âge là. Pour en savoir plus sur la téléassistance aux personnes âgées, nous vous invitons à accéder à ce blog dédié à l’aide des personnes âgées.

Un remboursement est-il possible ?

Il n’est pas évident d’avoir une prise en charge complète ou un remboursement total des travaux effectués mais certains organismes et caisses d’assurance retraite rembourse un certain pourcentage du total des dépenses faites.

Par exemple, si la personne au profit de laquelle les travaux ont ou seront effectués est le propriétaire du logement, il pourra bénéficier de l’appui du gouvernement à travers l’agence nationale de l’habitat, une subvention de l’APA (allocation personnalisée d’autonomies), l’appui des collectivités locales et même une allocation du PCH (prestation de compensation du handicap), s’il a un handicap. Il vous suffira donc de vous rapprocher de l’un d’eux pour avoir les informations nécessaires et demander de l’aide.

Mais si le logement a été loué, il faudrait d’abord avoir l’aval du bailleur avant d’engager n’importe quel type de modifications.

Faire appel à un service de pressing à domicile à Paris
Trouver des aides ménagères à Bruxelles