Conseils pour soigner les cristaux dans l’oreille interne

Des cristaux dans l’oreille ? Voici un problème très répandu qui touche près de 4 millions de personnes sur la planète. En effet, un dépôt de cristaux de calcium dans l’oreille est souvent responsable de vertiges violents dont beaucoup d’adultes se plaignent. Quelles en sont les causes ? Comment s’en débarrasser ? Voici quelques informations sur les cristaux dans l’oreille interne et des conseils pour les soigner.

De quoi parle-t-on ?

Pour bien comprendre le problème, petit cours d’anatomie. Cap sur l’oreille interne. Tout d’abord, notez que l’oreille n’a pas seulement une fonction auditive. Elle est aussi essentielle pour notre équilibre. Cette mission est particulièrement attribuée à une partie de l’oreille qui s’appelle vestibule. Celle-ci est composée de l’utricule et de saccule qui contient des cellules ciliées couvertes de cristaux de carbonate de calcium. Ce sont ces cristaux oreilles qui, lorsque vous bougez la tête, déforment les cils et informent le cerveau sur vos mouvements et votre position. Ainsi, lorsqu’ils se détachent de leur place et deviennent mobiles, ils perturbent la transmission d’informations au cerveau. Pourtant, pour garder le corps en équilibre, le cerveau a besoin des signaux transmis par les oreilles, les yeux et les capteurs proprioceptifs des pieds. Un manque de cohérence au niveau des informations reçues perturbe le cerveau. Celui-ci a du mal à comprendre les données. Les vertiges commencent alors à apparaître et, selon www.seniors-institut.fr, il devient urgent de les traiter .

Les symptômes et les causes

Lorsque les cristaux flottent dans l’oreille interne, ils perturbent l’équilibre. Le premier symptôme serait donc des vertiges violents et récurrents, parfois accompagnés de maux de tête et de nausées. Le patient est pris dans un tourbillon. Il a l’impression de tourner sur lui-même. Il souffre également d’étourdissements lors d’un mouvement de tête ou lorsqu’il passe d’une position couchée à une position assise, ou d’une position haute à une position couchée. Ajouté à cela, un mouvement involontaire du globe oculaire. Ces symptômes peuvent être handicapants dans son travail, car il aura de la difficulté à réaliser les tâches du quotidien. Il a même du mal à se déplacer à pied, et en voiture.

Ces signes peuvent durer des heures, voire des jours. Dans des cas plus graves, ils persistent pendant des semaines au point d’hospitaliser le patient pour sa sécurité.

Quoi qu’il en soit, en cas de vertiges, pensez à vous allonger rapidement sur le dos pour éviter toute chute. Les vertiges peuvent devenir violents quand ils atteignent un degré très aigu. Une fois allongée, placez deux coussins au niveau du haut du dos et de la nuque pour les soulever. Tournez ensuite la tête puis gardez-la droite. Répétez l’opération du côté inverse avant de vous mettre ensuite en position assise.

La raison de la migration de ces cristaux oreille interne n’a pas jusqu’ici d’explication logique. Mais les médecins tendent à l’associer à la ménopause. Et pour cause, on constate que les femmes à la cinquantaine sont les plus touchées. Aussi, certaines théories désignent le traumatisme crânien, une chute ou un choc à la tête comme responsables du détachement des cristaux. D’autres le relient à des causes bactériennes et virales. En outre, il est possible qu’il soit dû à la présence de fistules périlymphatiques dans le vestibule ou encore à une malformation des canaux semi-circulaires. À part cela, il semblerait aussi que le vieillissement soit un facteur de risque au détachement des cristaux dans l’oreille interne.

Les traitements médicaux

Pour mieux prendre en charge les cristaux oreille, le premier réflexe est de consulter un spécialiste O.R.L. (Oto-Rhino-Laryngologie). Seul un diagnostic peut préciser la cause de vos vertiges, s’ils sont dus au détachement des cristaux ou non. En effet, les étourdissements peuvent aussi être provoqués par des maladies ORL plus graves. Le médecin procédera alors à un examen vestibulaire. Des fois, il peut demander une IRM ou un scanner.

Une fois le détachement des cristaux confirmés, le médecin vous prescrira des antihistaminiques ou des antiémétiques qui permettent d’atténuer les effets de la maladie. Ajouté à cela, il vous conseillera de prendre des jours de repos.

Pour des cas plus graves où les médicaments classiques ne font pas d’effet, le médecin aura recours à des administrations de corticoïdes dans l’oreille afin de traiter l’inflammation depuis sa source. L’injection se fait sous anesthésie.

La kinésithérapie

Dans la plupart des cas, le médecin vous conseillera également de faire de la kinésithérapie. Cette dernière se révèle efficace pour atténuer au moins les vertiges. En fait, la kinésithérapie consiste à réaliser des mouvements de tête très rapides. Chaque exercice a un nom. Lors d’une séance, vous entendrez surement parler des manœuvres de Sémont, d’Epley, de Lempert et de Vannuchi. Le kinésithérapeute va chercher à reproduire les situations qui ont provoqué le détachement des cristaux. Il va manipuler votre tête en vous faisant passer par différentes positions : allongée à assise, secouée d’un côté à l’autre, immobile, tête droite et tête inclinée. L’objectif est de déloger les cristaux et de stimuler de nouveau les fonctions de l’équilibre.

Aide à domicile auprès des personnes âgées et personnes handicapées
Quand faut-il songer à placer un proche en EHPAD ?